Un rendez-vous, ca se prepare et voici quelques façons de le faire

Voici le cas. L’un de vos amis de passage dans votre ville vous propose de profiter de sa venue pour partager une soirée au restaurant. Vous n’êtes pas très proche de cet ami mais vous ne pouvez pas décliner l’invitation sans vous faire passer pour un impoli associable. Vous n’avez a priori rien à dire à cette connaissance. Voici le début de la solution : préparez vous !

1-      Lisez le journal

Le journal est un générateur infini de sujets de conversations. Il a l’avantage de traiter des sujets tous nouveaux et de vous permettre le premier à les commenter. Quelque soit votre commentaire, il n’aura pas déjà été entendu par votre interlocuteur. Si à première vue les journaux ne peuvent engendrer que des conversations intellectuelles, il n’en est rien. Dans tous types de journaux, vous trouverez des histoires marrantes, des faits divers, des insolites. Vous pouvez en trouver sur ce site également. L’avantage des sujets du journal est qu’ils ne nécessitent pas forcement de transition. C’est tellement simple de placer un «  Ho, t’as vu ce qui s’est passe l’autre jour… ». Tachez de choisir votre journal en fonction des gouts de votre interlocuteur et de rester dans des sujets plus ou moins neutres en fonction de la relation que vous avez avec lui.

2-      Checkez sa page Facebook

Tout le monde aime savoir que l’autre s’intéresse à soi. Si vous montrez que vous avez retenu la destination du dernier voyage de l’autre, il en sera très flatté et reconnaissant. Et puis ca va pouvoir déboucher sur des choses à dire. Si ce n’est pas Facebook, n’importe quel réseau social pourra vous remettre en tête des choses intéressantes à savoir sur votre interlocuteur et des sujets a aborder. Il ne s’agit pas non plus de passer pour celui qui connait tout de l’autre et de réciter sa vie mais simplement de montrer que l’on s’y est intéressé.

3-      Prenez des nouvelles de vos connaissances communes

De quoi allez-vous parler ? A priori de ce que vous partagez. Il vous demandera surement si vous avez des nouvelles de telle ou telle personne. Quel dommage de répondre non. Si vous avez une anecdote sympa à raconter sur un ami, cela pourra donner lieu à des évocations de souvenirs communs. « Ha oui, il a toujours été comme ca ! » Une fois plongé dans les souvenirs, votre conversation dérivera tranquillement d’elle-même. Sans compter que l’évocation du passé commun va créer une complicité entre vous et renforcer votre lien social.

Dernier petit conseil : Ne cherchez pas a tout prix à caser les sujets que vous avez préparé. Reportez vous à l’article « l’importance de tenir un sujet de conversation ». Si vous êtes bien lance sur quelque chose, continuez de creusez le plutôt que de commencer un autre trou a cote du premier. Le reste n’est là qu’en cas d’urgence.

Ajouter un commentaire

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site