Comment lancer une conversation?

Commençons par aborder le problème de manière générale. Si beaucoup d’articles de ce site vont parler de situations précises, mieux vaut commencer par le cas général : comment aborder une conversation. Quelqu’un vient de vous présenter à l’une de ses connaissances juste avant de s’éclipser.  Vous dites bonjour, il vous répond la même… Le blanc s’installe. Aucun de vous deux ne trouve quoi que ce soit à dire.

Si vous analysez les conversations qui tournent bien, peu importe le contexte, elles ont souvent le même schéma. Tout commence par un sujet bateau. Le genre de sujet que vous trouverez facilement dans les rubriques « sujets de conversation » où bien même dans le générateur de sujet de conversation de ce site. Par exemple, on peut commencer avec le plus bateau des sujets: « Dis donc, on a temps dégueulasse en ce moment ! » Il faut se dire que chaque personne a potentiellement quelque chose à raconter mais qu’il ne le fera jamais spontanément. Ce n’est pas qu’il n’en a pas envie, c’est que tout comme vous, il n’en a souvent pas l’idée.

L’objectif est donc de trouver un sujet pour lequel votre interlocuteur aura quelque chose à dire. Si votre premier « sujet bateau » ne prend pas, pas de panique, passez au suivant en essayant si possible de trouver un lien logique entre les deux. N’oubliez pas qu’il faut toujours aborder le sujet de façon ouverte. «C’est un temps à s’enfermer chez soi ! Ou a allez au cinéma ! Tu sais s’il y a quelque chose en ce moment au cinéma ? » Jusque là, la conversation n’est pas vraiment intéressante, vous êtes toujours dans une phase de recherche de sujet donc c’est normal. Sauf que cette fois, l’interlocuteur accroche déjà plus. Il vous répond qu’il est allé voir un film il y a quelques jours.

Ca y est, vous avez trouvé comment commencer. Le plus dur est fait. Désormais vous avez tous les choix pour la suite. Vous pouvez continuer en le questionnant sur plusieurs choses en fonction de votre degré d’intimité avec  lui. Par exemple, si c’est un ami, vous pouvez lui demander avec qui il y est allé, comment ça s’est passé et ensuite dériver sur d’autres sujets en demandant par exemple des nouvelles de la personne avec qui il y est allé. Si vous n’êtes pas proche de votre interlocuteur, alors demandez plutôt son avis sur le film en question. La stratégie générale reste la même, rebondissez sur ce qu’il dit. Il faut toujours commencer par poser des questions.

Tout commence donc par une série de questions ouvertes qui amèneront la conversation à se préciser autour d’un sujet de moins en moins banal et de plus en plus intéressant. Malgré cela, il est possible que celui qui vous parle ait pris l’initiative avant vous et qu’il ait commencé par vous poser toutes ces questions lui-même. A ce moment là, répondez de façon naturelle, sans stratégie. Votre seule contribution dans cette phase d’approche sera de trouver quelque chose à raconter assez rapidement : une anecdote dans la plupart des cas ou un fait que vous avez remarqué. Comprenez qu’une conversation ne pourra pas devenir intéressante pour l’autre tant que vous ne livrerez rien de vous. Vous n’êtes intéressant que par le partage de vos expériences, de vos connaissances et de vos analyses.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site